19/03/2009

MACARONS GRENADINE


De toutes les douceurs, c'est celle que je préfère. 
Ces quelques grammes de pâtisserie combinent une multitude de qualités qui le rendent irrésistible. 

D'abord il y a le plaisir que l'on a à le regarder: 
Sa rondeur, sa coque lisse et brillante lui confèrent quelque chose de sensuel.Sa collerette lui donne de l'élégance et nous dévoile un peu de son coeur fondant. 

Après il y a le toucher: 
Toujours cette coque lisse qui ne trahit pas sa promesse de douceur.

Enfin quand on le porte à la bouche le plaisir est double: 
Celui de la texture qui se veut contrastée, d'abord légèrement craquante, elle se fait fondante par la suite.
Puis le plaisir du goût, de saveurs et parfums tout en nuance.

Initié par Pierre Hermé, voilà maintenant quatre ans que l'arrivée du printemps est célébrée par "le jour du macaron". L'occasion  de déguster partout en France cette mystérieuse et délicieuse douceur.

Ma petite contribution à cette journée est la recette du macaron grenadine, avec meringue à l'italienne.


La recette :

Pour le matériel nécessaire la liste est là.
Il faut juste ajouter un thermomètre sonde, on en trouve de très accessibles chez Ikea.

Les ingrédients :

  • 2 fois 55 gr de blanc d'oeufs "liquéfiés" (ou vieillis d'au moins 24h idéalement une semaine, ainsi l'albumine se délite et ils vont monter beaucoup plus facilement en neige).
  • 150gr de poudre d'amande
  • 150 gr de sucre glace
  • 15 gr de sucre en poudre(pour serrer les blancs).
  • 150 gr de sucre en poudre
  • 40 gr d'eau.
  • 1 pointe de colorant en poudre.

  1. Mixer finement puis tamiser ensemble le sucre glace et la poudre d'amandes. 
  2. Monter progressivement les 55 gr de blancs . Quand ils commencent à mousser, serrer les avec le sucre que vous verserez en trois fois. 
  3. Parallèlement faite bouillir l'eau et les 150gr de sucre à 118°c. Dés que cette température est atteinte  verser le sirop sur les blancs sans arrêter de les battre. 
  4. Continuer de fouetter jusqu'à ce que la préparation atteigne les 40°.
  5. Verser les 55 gr de blancs d'oeufs restants en fouettant encore à peine quelques secondes. 
  6. Incorporer alors votre mélange sucre glace, poudre d'amandes en deux fois, en rassemblant le milieu de la pâte vers les bords de la jatte tout en la tournant sur elle même. Quand la pâte commence juste à devenir brillante, qu'elle fait le ruban, elle est prête.
  7. Verser  la préparation dans votre poche à douille et dresser des petits tas d'environ 2,5 cm en quinconce.
  8. Enfourner à 150 °c pour 15 mn.
Pour la ganache:
  1. Faire fondre 1 plaquette de bon chocolat blanc au bain marie
  2. Faire chauffer 75g de crème fleurette et y incorporer votre chocolat fondu en travaillant le mélange avec une maryse.
  3. Ajouter 10 g de beurre et quelques gouttes d'arôme grenadine ou 3 cs de sirop.
  4. Laisser refroidir
Quand la ganache est à bonne consistance, garnir une coque avec une poche à douille et assembler la avec une autre. 
Conserver vos macarons au frigo dans une boîte hermétique.




7 commentaires:

barbichounette a dit…

tout comme toi, je craque vraiment pour cette douceur !
Je te pique en passant ton sachet , et je cours plus vite que toi !! hihihi !
Bizzzzzzzz
Barbichounette

Babeth a dit…

oh les bons macarons ils ont l'aire délicieux

Miette a dit…

Oh la la, qu'ils sont beaux tes macarons... Je trouve que ce petit gâteau est tellement fin, joli, précieux, qu'on pourrait le mettre dans n'importe quelle vitrine de bijoutier, ça ne choquerait pas ;-) !

Bises,

Miette

Tiuscha a dit…

Très sympa tes macarons de filles !

Mercotte a dit…

trop joli le petit coeur !!

Mamina a dit…

Qu'est-ce qu'ils sont bien réussis. Superbes.

PHILO a dit…

Oh my God ils sont si parfaits !